Que faire à Kuala Lumpur?

Vous ne savez pas quoi faire à Kuala Lumpur? Profitez de mon prochain séjour et de ma « to do list », spécialement préparée pour l’occasion pour vous donner des idées. Dans cet article, je partage 5 choses que j’envisage de faire lors de mon séjour en Malaisie. A vos carnets de notes.

que faire a kuala lumpur

Quoi faire à Kuala Lumpur: 5 idées insolites

Je ne vous mentirais pas en vous disant que ce sera une première pour moi. Depuis le temps que je voyage en Thaïlande, au Vietnam, au Laos et quelques autres pays de l’Asie du sud-est, je n’ai pas encore mis les pieds en Malaisie. Je vais donc profiter de ce temps pour jouer la carte de l’insolite et de l’immanquable.

Voici ce que j’ai prévu de faire durant mon séjour de 1 à 2 semaines.

Cassez des noix de coco avec mon doigts:

Bon, ce n’est pas moi qui vais m’y coller mais le Master Ho Eng Hui. Je l’ai découvert lorsque je surfais sur Youtube, et je dois dire qu’il m’a beaucoup impressionné. En gros, avec son seul index, il peut transpercer une noix de coco. Le tout entre 1 à 5 coups de doigts. Je vous laisse imaginer s’il devait frapper quelqu’un avec son doigt…

Il me faudrait aller jusqu’à Mekala, donc je ne sais pas si j’aurais le temps d’aller y faire un tour. En tous cas, cela reste sur ma liste des choses à faire.

Informations utiles:

Tous les vendredis et samedis soir, dans la rue  » Jonker Street ». Le maître y donne un spectacle impressionnant.

Boire du café au durian:

En Asie du sud-est, le roi des fruits, c’est le durian. Pour en avoir mangé au Vietnam, en Thaïlande et bien d’autres pays, je peux vous confirmer que ça pu. Mais qu’est ce que c’est bon. Je l’ai mangé à la glace, en chips, en gâteau, en bonbon et bien sûr, en nature.

Mais, en faisant quelques recherches sur le net, je me suis aperçu qu’on pouvait aussi le boire. Il existe une sorte de café au durian. Inutile de vous dire que je me suis empressé de noter le bon plan pour le tester dès mon arrivée à Kuala Lumpur.

Informations utiles:

Durian SS2, 1,jalan ss 2/75,47300 Petaling Jaya (pour manger du durian à volonté)

Duriano White Coffee: Marcs Donam Optic, No. 10A, Jalan Sepadu, United Garden, Off Jalan Klang Lama

Faire un boite de nuit…très spéciale:

Connaissez-vous les Silent Night? Eh bien moi non plus, avant d’avoir découvert ça par hasard sur internet! Il s’agit d’une boite de nuit sans son… enfin presque! Car pour avoir du son, vous allez devoir enfiler un casque audio. Au moins, vous êtes sûr de ne pas déranger votre voisin, et de rentrer avec les oreilles qui bourdonnent.

Informations utiles:

Allez faire un tour sur le facebook de « Silent Discotek » pour voir de quoi ça à l’air.

Manger des spécialités locales:

Est ce qu’on peut parler d’insolite lorsqu’on parle de bouffe? Je pense que oui, car la cuisine malaisienne va surement me réserver de drôles de surprises. Déjà, rien qu’avec le durian de j’ai être servi. Et puis, il me semble avoir vu quelques spécialités locales plutôt repoussantes ou tout simplement…bizarres.

Bien sûr, je vous ferais un retour de toutes mes expériences gastronomiques, comme j’ai l’habitude de le faire.

Visiter une plantation de thé:

Il faudra me rendre aux Camerons Hihlands pour me promener dans des plantations de thés à perte de vue. C’est ici qu’on y cultive le thé BOH. Amateur de thé, au même titre que le café, il serait dommage que je fasse l’impasse sur ce site exceptionnel. Je vais donc voir sur place comment m’y rendre et les différents tarifs. 

Il me semble que des visites à la journée sont organisées, alors pourquoi pas!

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce qu’il est possible de faire en à Kuala Lumpur et ces environs. Que pensez-vous de ce programme? Avez-vous des remarques?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *