Nang Kai, mon péché mignon thaïlandais!

Nang Kai, je suis sûr que vous êtes entrain de vous demander pourquoi je parle Chinois tout d’un coup? Bon c’est plus du Thaïlandais. On pourrait traduire par « peau de poulet frit ». Aujourd’hui je vous dévoile MON péché mignon thaïlandais. D’ailleurs, je demande toujours à ma copine qu’elle m’attente à l’aéroport avec.

nang kai

Le Nang Kai, un délice!

Si vous n’en avez jamais goûté au moins une fois dans votre vie, je vous plains. C’est tout simplement délicieux. Vendu dans la rue, pour seulement une vingtaine de Bahts, vous pourrez vous offrir un petit sachet.

En gros, il s’agit de peau de poulet qu’ils font  frire dans de l’huile. Ça croustille, ça a du goût et vous aurez peut-être la chance d’avoir un peu de blanc de poulet encore accroché à la peau. J’en salive déjà rien que d’y penser.

Tout ça pour vous dire que la prochaine fois que vous débarquez à Bangkok, allez tester illico presto. Vous ne regretterez pas! D’ailleurs, avez-vous déjà mangé du Nang Kai?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *