Manger du rat et des insectes, cap ou pas cap?

Seriez vous capable de manger du rat, des insectes? La gastronomie Thaïlandaise  est surement l’une des meilleures au monde. Par sa diversité, ses saveurs, ses couleurs, certains vendraient leur âme au diable, ne serait ce que pour goûter. Dans cet article je n’aborderais pas les plats que tout le monde connait. Je vous réserve mieux que ça.

manger des insectes en thailande

Manger du rat et des insectes: le test

Manger du rat

Manger du rat, on ne voit ça que dans les films. De la fiction naît la réalité.Au cour d’un voyage en Thaïlande, dans la région d’Issan, vous aurez toute l’occasion de savourer cette viande très goûteuse. Si vous trouvez la viande de mouton forte, ce n’est rien à côté de la viande de rat.

Un goût très fort se dégage une fois en bouche, je vous conseille de l’accompagner d’une sauce. Cuit au barbecue, c’est un régal.

manger du rat en thailande

Je me souviens d’un film où Silverton Stallone mange un hamburger au rat (Démolition Man, si ma mémoire est bonne). Bref, à ce moment là, je n’aurais jamais imaginé en faire autant.

Mais en Thaïlande on ne vous fera pas manger que du rat

Manger des insectes…comestibles

Manger des insectes…comestibles est une autre spécialité de la Thaïlande. Très facile à trouver, il vous suffira de vous balader dans les rues de Khao san road à Bangkok. En échange de quelques bahts vous pourrez repartir avec votre sachet de grillons.

Vous aurez aussi le choix entre cafards, vers, et autres insectes repoussants. Cependant, vous comprendrez qu’ils ne sont pas de première fraîcheur. Ils datent souvent de quelques jours.

Pour goûter le top du top, il va falloir sortir de Bangkok. Direction la région d’Issan, une fois de plus. Au programme, élevage d’insectes, cuisine et dégustation d’insectes comestibles (encore heureux). Première surprise lorsqu’on m’explique tout le processus d’élevage d’insectes. Ils ont plusieurs grandes jarres avec chacune leur utilité.

manger des insectes en thailande

L’une pour la ponte, l’une pour les naissances, l’une pour la croissance et l’une le casse croûte. C’est parti pour manger des insectes. Ce soir, ce sera grillons à la sauce du chef, ou plutôt bouillies.

Entre manger du rat et des insectes je croyais avoir tout vu, et bien pas tout à fait…

Manger des têtards

Manger du rat et des insectes vous assèchent un peu la bouche. Pas de panique, on a pensé à tout. Pour vous réhydrater, rien de telle qu’une soupe aux têtards.Je vous laisse imaginer la gueule du repas. Essayez de servir ça à vos hôtes en France, c’est un zéro pointé au « dîné presque parfait ».

Mon avis personnel est un peu mitigé. Manger des insectes ne me dérange plus. J’en prends régulièrement à chaque fois que je séjourne en Thaïlande. Pour le fait de manger du rat, ça passe aussi, une fois de temps en temps ça ne peut pas faire de mal. Mais pour la soupe de têtard, j’ai déjà plus de mal. Surtout au moment où il explose dans la bouche. Ca rappelle un peu le deuxième effet Kisscool.

manger des insectesVoilà pour le tour d’horizon des spécialités insolites de la Thaïlande. Et vous, avez vous déjà goûté à des spécialités locales? Seriez vous capable de manger du rat et des insectes?

 

6 comments on “Manger du rat et des insectes, cap ou pas cap?

  1. Hello !

    Sympa cet article sur la gastronomie Thaïlandaise. Je ne me suis jamais rendue dans ce pays, donc je ne connais pas grand chose à ce sujet.

    J’avais entendu parlé des insectes, mais jamais des rats ou des têtards.

    je suis prête à tester les insectes ou les têtards, je ne pense pas que je pourrais goûter au rat.

    A bientôt. 😉

    • Salut Celine,

      Pour les rats et les têtards, il faut vraiment aller dans les campagnes. Je ne pense pas que tu en trouve à Bangkok par exemple.
      Et à choisir, la viande de rat est meilleure que les têtards. Ces derniers sont vraiment gluants. Tu as l’impression d’avaler des glaires…

    • Hehe, petit joueur!
      Je l’ai testé au Vietnam. Au début je pensais à un oeuf dur, et lorsque je l’ai eu sous le nez et bien j’ai bien été obligé de le manger.
      Bon, les 3 bières que j’avais bu avant m’ont aidé dans la dégustation.
      Mais j’avoue ne pas vouloir recommencer.

    • Ouah, les cafards j’ai pas eu le courage. Surtout que tu as l’impression qu’ils ont été nourris au OGM tellement ils sont gros. En plus, si ce sont ceux de Bangkok, je n’ose même pas savoir d’où ils viennent.
      As tu déjà remarqué que certaines personnes péchaient dans les égouts à ciel ouvert, et que tu retrouvais certains s’entre eux dans les barbecues de rue…bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *